Le SIDA

 

Qu'est ce que le SIDA?

Les lettres S. I. D. A signifient Syndrome de l'Immuno Déficience Acquise. Le SIDA est une maladie qui empêche notre système immunitaire de fonctionner: certains globules blancs, les lymphocytes T4 indispensables à la défense de notre organisme sont inexorablement détruits.

En France, il y a environ 25 000 personnes contaminées par le virus du sida (le VIH ) et environ 70 personnes sont contaminées en Haute-Loire. Il faut savoir que l'on ne guérit pas du sida. 40 000 personnes en sont décédées depuis le début de l'épidémie.

 

Comment l'attrape-t-on?

Il faut savoir qu'une personne qui est contaminée par le sida est contaminante pour les autres personnes

Il existe 3 modes de contamination:

·                        Par la voie sexuelle

La plupart des infections par le VIH le sont à l'occasion de rapports sexuels (hétéro ou homosexuels) non protégés. La transmission sexuelle se fait par contact entre les sécrétions sexuelles et les muqueuses génitales, anales ou buccales. Le sida peut être acquis lors d'une pénétration, lors d'une fellation ou d'un cunnilingus : si la personne contaminée « éjacule ou mouille » dans la bouche de l'autre personne, si celle ci a une plaie dans la bouche (un aphte...).

·                        Par la voie sanguine

Une personne peut être contaminée lorsqu'une plaie, même minime est en contact avec le sang d'une personne porteuse du VIH. Ce mode de contamination concerne surtout les toxicomanes et les transfusés. Il est aussi possible de se contaminer avec un rasoir ou une seringue usagée. On peut aussi l'attraper lors de percings si le matériel utilisé n'est pas stérilisé ou à usage unique.


 

·                        Par la transmission de la mère à l'enfant

La transmission du virus de la mère séropositive à l'enfant peut apparaître dans les dernières semaines de la grossesse et au moment de l'accouchement. L'allaitement présente aussi un risque supplémentaire de contamination du bébé, ce qui explique qu'il soit déconseillé en cas d'infection de la mère.

 

La maladie

Une personne qui a été contaminée va, pendant plusieurs années, porter le virus en elle (et être contagieuse) sans présenter aucun symptôme de la maladie. Elle est séropositive. Puis un jour les symptômes apparaissent:

·        infections multiples opportunistes car provoquées par des microbes qui profitent de l'affaiblissement des défenses immunitaires.

·        syndrome de Kaposi, un  cancer qui se manifeste par des tâches brunes sur la peau qui se multiplient et s'agrandissent.

 

Ces maladies deviennent plus fréquentes et plus graves au fur et à mesure que le nombre de lymphocytes T4 diminue.

 

Comment savoir si on est contaminé?

Grâce à un test de dépistage qui peut être prescrit par un médecin et fait en laboratoire, mais aussi, sans prescription médicale, dans un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit. Le plus proche se situe à l'hôpital Emile Roux au Puy; consultations le lundi de 14h à 18h, et le vendredi de 9h à 16h, tel 04.71.05.66.90). Le résultat est donné au bout de quelques jours (généralement une semaine).

Attention : après une situation avec risque de contamination (par exemple un rapport non protégé) on fait 2 tests:

- Le premier test s'effectue directement après le rapport.

- Le deuxième test s'effectue au bout de 2 à 3 mois après le rapport.

C'est seulement si les 2 tests sont négatifs qu'on est certain de ne pas avoir été contaminé.

 

Comment lutter contre le SIDA

·        En prenant des précautions pour ne pas se contaminer.

En ce qui concerne les relations sexuelles, le seul moyen fiable de se protéger est le préservatif, qui protège du sida mais aussi des autres maladies sexuellement transmissibles (hépatite B ou C, syphilis...) et d'une grossesse non désirée et qui devra donc être utilisé systématiquement. C'est seulement lorsqu'un couple est stable, fidèle que, après dépistage des 2 partenaires, le préservatif pourra être abandonné.

En ce qui concerne la transmission par le sang, elle est plus rare,  il faut cependant éviter  le contact avec le sang d'une personne qui a une plaie.

·        En se soignant

A l'heure actuelle il n'y a ni vaccin ni traitement permettant de guérir du sida, mais il existe des traitements comme les trithérapies qui permettent le ralentissement de l'évolution de la maladie. Ces traitements, à prendre chaque jour, à vie,  sont contraignants (30 à 35 comprimés par jour), mais ils permettent  de vivre plus longtemps et dans de meilleures conditions (passage plus tardif de l'état de séropositif à l'état de malade, diminution de la fréquence et de la gravité des infections opportunistes ...). Ils sont d'autant plus efficaces qu'ils sont mis en œuvre plus tôt, d'où l'intérêt de se faire dépister si l'on pense avoir pris un risque.

 

Pour en savoir plus:

Tu peux téléphoner 24h sur 24 à Sida Info Service au 0 800 840 800 ou consulter le site

http://www.sida-info-service.org/

 

 

Margot MANUCK, Maxime OSTRE, Pierre-henri ROULLARD